LOURDES 2021

HOSPITALITÉ DE LILLE

“Au Coeur Du Pèlerinage”

Notre Pèlerinage sur Lourdes bat son plein! Les pèlerins sur Lourdes sont en communion avec ceux qui ne peuvent y être, tous rassemblés autour de la Vierge Marie. Un site internet ne remplacera jamais un pèlerinage réel, mais il a pour objectif de créer du lien, des rendez-vous et cette communion spirituelle entre nous tous. L’année dernière plus de 40.000 personnes ont à ce jour visité ce site…. Et si nous doublions cette année? On relève le défi? Ici, vous pouvez partager vos photos et vidéos directement sur ce site sur la page des Trains.

DEROULONS ENSEMBLE CETTE PAGE

AU FIL DE LA DEUXIEME JOURNEE DE PELERINAGE

Pour chaque journée de pèlerinage ,

n’hésitez pas à visiter les pages de vos trains pour découvrir, les photos, les lives, les vidéos !

Vous pouvez aussi noter vos intentions de prières sur la page destinée à cet effet,

nous les prierons en communion avec vous.

Si vous souhaitez plus de confidentialité, vous pouvez les noter en bas de cette page.


JOUR 02


12 JUIN 2020

Cette célébration ne sera pas filmée

09H00 – Célébration du Sacrement des Malades

Lecture de la deuxième lettre de saint Paul apôtre aux Corinthiens (5, 14-21)

« Celui qui n’a pas connu le péché, Dieu l’a pour nous identifié au péché » Frères, l’amour du Christ nous saisit quand nous pensons qu’un seul est mort pour tous, et qu’ainsi tous ont passé par la mort. Car le Christ est mort pour tous, afin que les vivants n’aient plus leur vie centrée sur eux-mêmes, mais sur lui, qui est mort et ressuscité pour eux. Désormais nous ne regardons plus personne d’une manière simplement humaine : si nous avons connu le Christ de cette manière, maintenant nous ne le connaissons plus ainsi. Si donc quelqu’un est dans le Christ, il est une créature nouvelle. Le monde ancien s’en est allé, un monde nouveau est déjà né. Tout cela vient de Dieu : il nous a réconciliés avec lui par le Christ, et il nous a donné le ministère de la réconciliation. Car c’est bien Dieu qui, dans le Christ, réconciliait le monde avec lui : il n’a pas tenu compte des fautes, et il a déposé en nous la parole de la réconciliation. Nous sommes donc les ambassadeurs du Christ, et par nous c’est Dieu lui-même qui lance un appel : nous le demandons au nom du Christ, laissez-vous réconcilier avec Dieu. Celui qui n’a pas connu le péché, Dieu l’a pour nous identifié au péché, afin qu’en lui nous devenions justes de la justice même de Dieu.

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (2, 41-51)

« Sa mère gardait dans son cœur tous ces événements » Chaque année, les parents de Jésus se rendaient à Jérusalem pour la fête de la Pâque. Quand il eut douze ans, ils montèrent en pèlerinage suivant la coutume. À la fin de la fête, comme ils s’en retournaient, le jeune Jésus resta à Jérusalem à l’insu de ses parents. Pensant qu’il était dans le convoi des pèlerins, ils firent une journée de chemin avant de le chercher parmi leurs parents et connaissances. Ne le trouvant pas, ils retournèrent à Jérusalem, en continuant à le chercher. C’est au bout de trois jours qu’ils le trouvèrent dans le Temple, assis au milieu des docteurs de la Loi : il les écoutait et leur posait des questions, et tous ceux qui l’entendaient s’extasiaient sur son intelligence et sur ses réponses. En le voyant, ses parents furent frappés d’étonnement, et sa mère lui dit : « Mon enfant, pourquoi nous as-tu fait cela? Vois comme ton père et moi, nous avons souffert en te cherchant! » Il leur dit : « Comment se fait-il que vous m’ayez cherché? Ne saviez-vous pas qu’il me faut être chez mon Père? » Mais ils ne comprirent pas ce qu’il leur disait. Il descendit avec eux pour se rendre à Nazareth, et il leur était soumis. Sa mère gardait dans son cœur tous ces événements.

Accompagner un pèlerin pour le Sacrement des malades Lorsqu’un pèlerin nous demande de l’accompagner dans la préparation et la célébration de ce sacrement, c’est un joli cadeau qui nous est fait.

C’est une vraie marque de confiance et d’amitié.

Nous accompagnons alors cette personne dans sa rencontre avec le Seigneur. Pendant la célébration, nous sommes à ses côtés, en union de prières.

LE SACREMENT par le Père Raphaël Buyse

Comment expliquer ce qu’est un sacrement ?

Plus qu’un simple signe, autre chose qu’un symbole, un sacrement est un geste qui réalise ce qu’il signifie.

Un peu comme un baiser : un geste qui dit, réalise et renforce l’amour.

Tout pareillement, un sacrement est un signe que l’Église propose : il nous dit que Dieu nous aime. Il permet de prendre très concrètement conscience que Dieu se tient au milieu de nous.

Les sacrements accompagnent et marquent les moments importants de la vie.

L’Église en a retenu sept : le baptême, l’eucharistie, la confirmation, la réconciliation, le mariage, l’ordination et l’onction des malades.

Pour donner du relief à notre vie chrétienne, il existe, à côté des sacrements, d’autres petits rites qui expriment la foi : la bénédiction de l’eau, de l’huile, des récoltes, d’une image sainte, d’une Bible, du buis le jour des Rameaux, d’une médaille ou d’un chapelet.

Ce sont mille occasions d’exprimer notre foi.

La bénédiction des pèlerins malades à la grotte est aussi un beau signe de notre confiance en Dieu.

Ouvrons les yeux : le Seigneur passe…

Le Seigneur nous fait aussi signe à travers la convivialité, la fraternité, le service, la charité, les rencontres et le partage de la prière. À Lourdes, tout cela s’expérimente très fort.

Soyons attentifs!

L’ONCTION DES MALADES par le Père Raphaël Buyse

Deux gestes pour la vie Il y a des jours où la vie nous semble plus fragile.

On est malade, on se sent vieillir fort, ou bien notre cœur ou notre esprit ne sont pas en grande forme.

Dans ces heures où l’on se sent plus vulnérables, l’Église propose à ceux qui le souhaitent de recevoir le « sacrement des malades ».

On pourrait aussi l’appeler le « sacrement de la fragilité ».

C’est quelque chose de tout simple et de très beau. On y refait ce que Jésus a souvent fait. On impose les mains, on fait une onction d’huile, on prie ensemble pour celui qui ne va pas très bien.

Non pas pour s’assurer d’une guérison, mais simplement pour accueillir la tendresse de Dieu. On y entend aussi que le Seigneur pardonne… Il fait miséricorde.

Un signe de la tendresse de Dieu Ce beau sacrement s’appuie sur une parole de saint Jacques : « Si l’un de vous est malade, qu’il appelle les prêtres de l’Église, ils prieront pour lui après lui avoir fait une onction d’huile au nom du Seigneur.

Cette prière inspirée par la foi sauvera le malade. Le Seigneur le relèvera et s’il a commis des péchés, il recevra le pardon » (lettre de saint Jacques 5, 14-15). Mais que veut dire « sauver » ? Cela veut dire, recevoir de la vie. La vraie !

Deux gestes L’imposition des mains est un geste que Jésus aimait faire : on demande à l’Esprit du Seigneur de prendre toute sa place dans la vie de l’autre.

Qui rappelle la descente de l’Esprit Saint. L’onction d’huile qu’on fait ensuite sur le front et sur les mains du malade dit quelque chose de la douceur et de la tendresse Dieu. En plus, elle sent bon ! C’est agréable…

Cette huile a été consacrée par l’évêque quelques jours avant Pâques, lors de la messe chrismale. À quoi sert l’onction des malades ? C’est une force, un réconfort, un pardon : elle donne l’envie de poursuivre le chemin. Pour renaître à la vie. On se prépare à recevoir ce sacrement en parlant avec d’autres.


Et dans le Nord en communion avec Lourdes… 10h

N’hésitez pas à partager vos émotions et vos prières en cliquant ici

Sacrement des malades avec les Jeunes

Comines – Train Rouge

Temps de Réconciliation avec les aumôniers des trains et

possibilité d’aller voir une vidéo sur les sanctuaires à la salle Peyramale.

11h00


Salle Peyramale

 14h00


Excursion à Bartrès pour les pèlerins

Passages libres au geste de l’eau, au chemin de prière et au chemin de croix

N’hésitez pas à découvrir après cet événement les photos et vidéos sur les pages de vos trains !


CHEMIN DE PRIERE

CHEMIN DE CROIX

Le Nord en communion avec Lourdes – 14h

Salle de Presse du Sanctuaire –

N’hésitez pas à partager vos émotions et vos prières en cliquant ici pour le Train Bleu

La connexion étant limitée depuis le Nord, nous avons eu des soucis d’image mais le son est parfait ! Le contenu est vivifiant

LIVE (DIRECT) DU TRAIN BLEU

QUESTIONS REPONSES ENTRE LOURDES ET LE NORD

Et toujours dans le Nord en communion avec Lourdes… 14h

N’hésitez pas à partager vos émotions et vos prières en cliquant ici pour le Train Bleu

et en cliquant ici pour le Train Jaune

Sacrement de reconciliation

Saint Piat à Roncq Train Bleu

OPERATION SPÉCIALE TRAIN JAUNE

Geste de l’eau et chemin de prières.

Temps fort en liaison avec ceux restés dans le nord. Interaction image et son.

EN LIVE DEPUIS LOURDES POUR LE NORD


15H30


chapelet à la grotte

LE CHAPELET EN DIRECT

À LA GROTTE

Et dans le Nord en communion avec Lourdes… 15h30

Retransmission Chapelet à

la grotte à Bousbecque –

TRAIN ROUGE

Chapelet et Adoration du Saint Sacrement

à la grotte de Clairmarais

TRAIN ROSE

TRAIN BLANC :

Rendez-vous pour tous les pèlerins et B&H du train blanc à la grotte de Clairmarais pour suivre le Chapelet avec le train Rose

 16h30


Conférence de Don Anne Guillaume chapelain, sur le thème de l’année

Cette conférence ne sera pas filmée


 21h00


Procession Mariale


Le résumé du Train Rose

N’hésitez pas à partager vos émotions et vos prières en cliquant ici